méditation

Paradis ou enfer ?

Souvenez-vous que vous êtes le seul créateur du paradis et de l'enfer dans lequel vous vivez !

(Swami Satyananda Saraswati)

Pourquoi pratiquer le Hatha Yoga avant la méditation :

Car on ne rentre pas à l'université directement sans passer par les cours préparatoires !

Car le corps est grossier et nous pouvons facilement nous identifier avec.

Car il faut une bonne santé physique et mentale pour passer à l'étape de la méditation.

Car le Hatha Yoga comprends beaucoup de pratiques telles les asanas, les pranayamas, les shatkarmas, les mudras et les bandhas afin de réaligner les énergies du corps et du mental. Nous ne pouvons nous en passer pour méditer !

"Je me sens mal"

Si vous vous sentez mal suite à une situation, n'accusez pas l'extérieur, mais observez votre état qui parle de vous, de votre histoire, de votre vision de la vie. La situation extérieure a été un révélateur d'un mal être profond, d'obstacles, de visons erronnées de la vie. Ne changez rien, observez vous simplement et constatez. A force de constater, viendra l'acceptation de ce que vous êtes, puis l'humour de ce que vous êtes et là vous aurez gagné car c'est là que vous aurez changé sans avoir fait d'effort et sans avoir voulu ressembler à un modèle. Vous serez vous-même, unique, avec vos qualités et vos défauts, et vous connaîtrez le "bien-être".

Pour cela....

Lire la suite

Nasikagra Drishti

"On ne peut pas pratiquer la méditation sans une assise ferme. Si le corps est instable, le mental l'est aussi. Il y a une relation intime entre le corps et le mental.

On doit devenir maître des postures par une pratique quotidienne. S'assoir dans la posture du lotus ou une autre posture aidera le pratiquant à maintenir un équilibre nerveux et un mental posé.

En fixant son regard sur le bout du nez (Nasikagra Drishti), quand les yeux sont à demi clos et fixes, le mental devrait être fixé seulement sur le Soi."

Swami Sivananda Saraswati

La maladie, la souffrance, la mort...

Sa maladie, la mort des proches, les problèmes de la vie sont là. On ne peut y échapper. Cela fait parti de la vie.

On ne les veut pas car on considère que ce sont des obstacles à notre bonheur dans la vie. Mais a-t-on compris ce qu'est la vie ?

Tous ces obstacles sont une chance pour enfin comprendre ce qu'est toute cette manifestation du monde...et mieux le vivre....

Ayez du courage et restez positif....

Swami Niranjan disait :...

Lire la suite

Les voies : obstacles au chemin

Quand on pratique une voie, on peut être tenté par d’autres voies ; surtout dans notre pays ou tous les cheminements spirituels sont représentés et savent attirer.

Il est donc bon d’examiner ce qui nous pousse à aller découvrir une autre voie que la sienne : ennui, stagnation, désir, recherche de nouveautés, attirance, comparaison, etc.,…et voir si notre recherche spirituelle est authentique ou simplement une forme de recherche de plaisirs mondains.

Essayer différents chemins est  bénéfique pour la compréhension intellectuelle du cheminement, mais l’expérience réelle ne surgit que lorsqu’on approfondit son propre chemin en traversant les obstacles qui ne peuvent que surgir au fur et à mesure de notre progression.

C'est quoi être conscient ?

Etre conscient c'est voir les choses et les phénomènes tels qu'ils sont.

C'est-à-dire sans ajouter de nom, de concept, de valeur ; sans les qualifier ; sans y être attiré ou repoussé ; sans les trouver beaux ou laids ; les voir tels qu'ils sont.

Quand on voit une rose, on ne lui rajoute rien de nos valeurs, de notre mémoire ; on sent son parfum tel qu'il est sans le qualifier. La rose n'est ni belle, ni moche, elle est !

Et cela aussi bien pour notre corps, que pour nos impressions sensorielles, nos pensées et nos émotions. Une pensée est telle qu'elle est. Si on en est conscient (réellement), on voit qu'on n'est pas la pensée ; elle ne nous gêne donc pas ; comme une émotion, c'est un mouvement d'énergie intérieure.

Et savez-vous comment reconnaître qu'une personne est vraiment consciente ?...

Lire la suite

C'est quoi l'évolution avec les chakras ?

Quand nous sommes plus intéressé par l'évolution et l'expansion de la conscience et moins intéressé par la poursuite d'intérêts égoïstes, cela montre que Muladhara chakra est éveillé, au bas du périnée. Nos pensées changent et nous commençons à nous poser des questions sur le but, le sens de la vie.

Puis, quand nous ne voyons aucun gain dans ce que nous gagnons, que le désir n'est qu'une demande de l'ego, que nous ne sentons aucune perte dans ce que nous perdons, quand notre mental est égal en toutes situations.....Alors notre conscience s'épanouie, s'élève et l'énergie de la Kundalini peut se libérer de Swadhisthana chakra. Là, les désirs qui remontent de l'inconscient sont seulement observés afin qu'ils se libèrent,.....et si nous nous sentons lié à un désir, nous utilisons aussitôt le pranayama pour nous en libérer.

Tant qu'il y a des demandes de l'ego, la conscience ne peut pas s'élever.

On éveille donc Muladhara chakra par les asanas, le pranayama, les bandhas et la méditation.

Puis le travail peut s'effectuer sur Swadhisthana chakra par l'intermédiaire d'asanas spécifiques, de pranayamas, d'une sadhana (pratique quotidienne), et du karma yoga (actions désintéressées).

Mais en premier il faut éveiller Ajna chakra, notre centre de contrôle.

Des séances de yoga bien menées prennent en considération tout celà et font travailler tous les chakras de façon équilibrée et progressive.

la nourriture, le souffle et l'esprit

D'après le Mahanarayana Upanishad, par la loi de cause et conséquence, grâce au soleil il y a la pluie, grâce à la pluie, il y a les arbres et les plantes, grâce aux arbres et aux plantes, il y a la nourriture, puis les souffles, puis la force, puis l'ardeur, puis la confiance, la sagesse, la réflexion, l'esprit, la paix, la conscience, la mémoire, la souvenir, la connaissance et c'est bien par la connaissance qu'on connaît son âme.

C'est pourquoi...

Lire la suite

HATHA-YOGA-PRADIPIKA

Ce livre est essentiel pour toute personne qui s'engage sérieusement dans la pratique du Yoga.

De nombreuses "paroles" avec des commentaires sont à réfléchir et à méditer ce qui va permettre d'acquérir une compréhension juste de ce cheminement.

Nous sommes donc reliés à ces grands sages de l'Inde ancienne qui ont mis sur papier leurs réalisations. Sachons en profiter dans cette vie qui va s'achever.

RectoVerso

 

 

Agrément du Ministère de l'Education Nationale

Seul le YOGA SATYANANDA a reçu l'agrément du Ministère de l'Education Nationale pour être enseiggné auprès dans les écoles auprès des élèves et des enseignats.

C'est Micheline Flack, qui a débuté en 1978 la recherche sur le yoga dans l'éducation RYE qui a donc été récompensé de cette tâche.

Pour qui voter en politique ?

Rappelons-nous que le pouvoir politique a pour objectif le bien de la population, la protection des honnêtes gens et la répression de ceux qui font du mal.

Le fondement de la morale politique, c'est de servir les autres plutôt que de servir sa propre gloire ou ses propres intérêts.

Accomplissez donc vos devoirs civiques sans entrer dans la course aux honneurs et sans rechercher avant tout la reconnaissance sociale de ce monde.

La conscience, l'attention et le yogi

La conscience et l'attention font qu'une personne est un yogi.

La pratique des asanas, du pranayama et de la méditation ne font pas d'une personne un yogi.

Au cirque, les gens pratiquent mieux les asanas que nous. Ils ne sont pas des yogis.

Le yogi corrige, rectifie ces distorsions comme la colère, les désirs, la jalousie, l'attachement....

Le yoga n'est pas juste une suite de mouvements de bras et de jambes pour éliminer les problèmes d'estomac et les kilogrammes par le pranayama.

Le yoga c'est l'organisation du mental.