DIARRHEES ET VOIE DU YOGA

C'est l'opposé de la constipation. Pour la traiter, il est bon de savoir son degrès d'intensité :

  • combien de fois vous avez envie d'aller aux toilettes,
  • une fois aux toilettes, est-ce difficile d'éliminer les selles ?,
  • les selles sont-elles consistantes,
  • y a-t-il eu des changements récemment dans votre vie ?

Les causes sont :

  • mentales, psychologiques, avec actions principales sur le colon,
  • l'infection par virus, bactéries, parasites,
  • l'allergie aux toxines, poisons, médicaments,
  • chroniques par sécrétions anormales d'acide gastrique, cancer, ulcère, tyroïde hyperactive,...

 

LA DIARRHEE NERVEUSE ET LE YOGA

La peur , l'angoisse, la douleur, réduisent l'afflux de sang au colon ce qui affecte la mobilité et la sécrétion de mucus. De plus la peur engendre l'adrénaline ce qui ferme le sphincter. Par contre, le ressentiment, l'hostilité, la colère augmentent le flux sanguin au colon. La colère engendre la noradrénaline. La tension augmente dans le périnée et dans le ventre. Le système nerveux est sollicité d'une part par le système sympatique qui est forcé par l'imagination et le système parasympatique s'arrête de fonctionner par :

  • l'anxiété,
  • les peurs,
  • les pensées du passé, du futur,
  • la culpabilité,
  • la suppression, ...

 

Le péristaltique intestinal est donc accéléré par un système sympatique fatigué, ce qui provoque la diarrhée. Pour la constipation, le système sympatique est dominant.

Les personnes susceptibles d'avoir des diarrhées sont donc les personnes de nature inquiète (par la famille, les finances, le travail,...) et tendues.

 

Nous traiterons donc spécifiquement cette diarrhée avec des mouvements et respirations particulièrement adaptés en y associant intériorisation et yoga nidra. Nous ne détaillons par les exercices ici car il faudrait donner pour chacun d'une part la façon de le mettre en place de façon spécifique et d'autre part comment le faire agir de façon bénéfique. Mal conduit un exercices peut avoir des effets inverses car on le voit bien le système nerveux peut être sollicité de façon opposée.

 

LA DIARRHEE SERIEUSE ET LE YOGA 

Ici, cela devient un problème médical et pas de Yoga. les causes en sont :

  • gastroentérite (inflammation du système digestif due à des champignons, poisons tropicaux, contamination chimique, bactérie, salmonelle ),
  • infection avec fièvre,
  • allergie à de la nourriture,
  • alimentation excessive, trop riche, irritante,...

Que faire ?

  • Du repos,
  • de la chaleur,
  • de l'attention,
  • beaucoup de jus chauds contenant du glucose pour prévenir la déshydratation et éliminer le poison éventuel,
  • pas de nourriture tant que ça va mal ou semi-liquide.

 

Le Yoga proposera des traitement à l'eau salée (vyaghra kriya) qui régénère le prana dans la partie digestive, Kunjal s'il n'y a pas de fièvre, des détentes avec conscience appropriée.

 

LA DIARRHEE CHRONIQUE ET LE YOGA

 

C'est un symptôme de beaucoup de désordres  :

  • nerveux,
  • cancer du colon,
  • diverticules,
  • ulcères,
  • bactéries,
  • vers, ...

Les lavages intérieurs seront appropriés. En plus des asanas, pranayamas, intériorisations adaptés on ajoutera l'aspect bakti yoga.

Autant en Asie, il faut prévenir l'infection alimentaire en faisant bouillir l'eau, le lait, les légumes, etc... Autant en Occident il faut prévenir les infections "mentales" qui causent des problèmes psychosomatiques.

 

Pour des séances spécifiques, rendez-vous à la rubrique "contact".