LA VOIE DU YOGA ET L'ASTHME

SON APPARITION

Il y a 2 types d'apparition de l'asthme : l'eczéma  et le choc émotionnel. La première des causes qui sous-tend les autres est l'hérédité.

L'asthme apparaît en général dans la petite enfance et est précédé de l'eczéma. Quand celui-ci s'arrête, vient l'asthme. S'il apparaît plus tard, c'est suite à un choc émotionnel trop fort (adolescence, adulte).

Il va donc y avoir :

  • des facteurs déclenchants comme l'allergie (poils de chat, pollen, poussières,...
  • des facteurs psychologiques comme les sentiments d'insécurité, d'abandon qui provoquent le refoulement, la colère, la jalousie...
  • des facteurs aggravants comme la pollution, certains climats tropicaux (Il y a 50 millions d'asthmatiques en Inde avec un climat chaud et humide.)

COMMENT SE MANIFESTE L'ASTHME ?

Il se manifeste par des poussées (crises) très stressantes avec sensation d'étouffement qui entraîne panique, angoisse et peur.

La pensée de la crise va générer la crise.

Cela peut aller jusqu'à la syncope (le système se calme par manque d'oxygène) et même la mort par étouffement.

Le Yoga va permettre de gérer ce stress.

LES CAUSES DE L'ASTHME :

Il peut y avoir :

  • l'oedème (congestion au niveau du poumon),
  • l'hyper sécrétion des glandes à mucus,
  • des bronchospasmes au niveau des alvéoles, bronchioles. Il y a constriction donc diminution du volume respiratoire.

Nous pouvons retrouver ces 3 facteurs ou 1 seul qui provoquent le manque d'oxygène donc la diminution de la respiration. On obtient une respiration sifflante (en général à l'expire).

TRAITEMENT OCCIDENTAL :

Il y a des cures pour les enfants et les adultes qui diminuent l'asthme.

La puberté de la jeune fille peut permettre la guérison par ses propres hormones.

L'utilisation d'aérosols (ventoline, corticoïdes...) mais qui présentent des effets secondaires et d'accoutumances. D'autre part, si le médicament vient à manquer, l'angoisse de la crise peut apparaître.

LA VOIE DU YOGA :

Le Yoga va permettre de gérer la crise, de l'accepter et de ne pas lutter contre. On travaillera l'attention sur soi et la prise de responsabilité par rapport à la maladie. La personne va donc mieux gérer sa crise par détente, et les crises vont s'espacer.

En général il faut aussi améliorer les problèmes de constipation car il y a un problème d'expire, c'est le problème d'éliminer !

On pratiquera :

  • les asanas avec conscience du souffle,
  • des mouvements respiratoires et de façon lente.
  • On utilisera des asanas qui ouvrent la cage thoracique,
  • qui augmentent le volume respiratoire,
  • et qui permettent de trouver de nouvelles ressources respiratoires par le ventre.
  • On équilibrera les canaux Ida et Pingala par le pranayama,
  • les rétentions,
  • ainsi que certains Bandhas qui diminuent les tensions dans la zône de la gorge.
  • On utilisera aussi Neti qui nettoie les nadis de la tête et du cou en donnant une sensation de mieux respirer et diminue la réponse aux allergies.
  • Kunjal le matin créera un spasme assez fort du nerf vague et va le relâcher. C'est très bon contre les bronchospasmes. Il stimule aussi le système parasympatique.
  • Lagoo diminuera la constipation et relâchera les mucus du système digestif.
  • La relaxation avec certaines prises de conscience va permettre d'apprendre à respirer de façon correcte.
  • Le Yoga Nidra insistera sur la respiration et va permettre de faire émerger les mécanismes profonds.
  • La méditation va liberer les problèmes psychiques profonds, de façons détournées.
  • Les exercices du Yoga du Son (Nada Yoga) permettront de libérer la gorge, d'augmenter la capacité respiratoie et de débloquer des noeuds émotionneles.

 

LES REGIMES :

Il sera bon aussi :

  • de diminuer le sucre, le lait, le riz blanc, les repas lourds, le café et le thé.
  • Il faudra augmenter les fruits frais, les légumes verts, les graines germées (pour les protéines).
  • Certains aliments peuvent provoquer des crises allergiques.
  • Il faudra faire attention au climat.
  • La nourriture épicée, le gingembre, le poivre, les pigments seront recommandés surtout dans les climats froids. Ils brûlent les glaires, les stagnations.
  • Le jeune sera utile 1 fois par semaine ou le soir avec une boisson chaude comprenant un jus de citron et du miel.
  • Le tulsi, le gingembre, le poivre noir pourront être utilisés en tisanes.
  • Le sport non compétitif sera préféré aux entraînements ayant pour but une représentation ou une compétition.
  • On favorisera la natation sur le ventre.
  • Ne pas utiliser d'encens chez soi.
  • Pas de cigarettes car grillent les alvéoles.