Le YOGA dans le GRAND TROYES selon la tradition SWAMI SATYANANDA

UN PEU D'HISTOIRE

On trouve des références du Yoga dans les Upanishad et les Puranas au 6ème siècle avant Jésus-Christ, donc avant le Bouddha.

Au 5ème siècle, pendant le temps du Bouddha, deux grands Yogis : MATSYENDRANATH et GORAKNATH son disciple, purifièrent le système tantrique du Bouddhisme (nath = purification) et codifièrent la gestuelle. Car la plupart des gens qui se mettaient aux codes d'observances moraux, éthiques, les gens pieux, avaient des conflits de personnalité.

A l'origine le HATHA YOGA était donc uniquement physique. C'était les SHAT KARMAS où on purifiait et équilibrait les fonctions du corps par des nettoyages physiques, et quelques exercices physiques et respiratoires. La raideur du corps étant souvent le reflet d'un manque de créativité et d'une rigidité mentale.

PATANJALI écrivit des codes moraux avec des postures. Puis le Bouddhisme déclina car il ne restait plus que le Tantrisme éloigné du bouddhisme originel. Il n'était plus enseigné directement par le Bouddha SAKYAMUNI, alorsla Vajrayana déclina en Inde et il ne restait plus que la méditation sans préparation.

Le Maître de Matsyendranath était Adinath et le disciple de Goraknath était Swatmarama. Les Nath vivent vers Gorakhpur et vers la frontière népalaise. Souvenons-nous que PADMASAMBAWA (Guru Rinpotché) était Népalais et introduisit le Bouddhisme au Tibet. Nombreux sont les Sages de l'Inde et du Népal qui introduisirent leurs pratiques au Tibet (Tilopa, Naropa, Atisha, etc...) et des Tibétains partirent aussi en Inde pour s'instruire des pratiques comme le grand traducteur Marpa et Tunmi Sambotha qui étudia les langues entre autre et créa ensuite lors d'une retraite de plusieurs années, l'alphabet Tibétain et sa grammaire.

SHANKARA élimina aussi les rites Hindouistes et repris le Védanta, qui ressemblait au Bouddhisme. le mot VEDANTA provient du VEDA (la connaissance). Les VEDAS sont les plus anciennes écritures religieuses actuellement connues ; ANTA signifiant "le point ultime du savoir".

La pratique du VEDANTA est habituellement appelée "YOGA". Le mot "YOGA " étant le terme général utilisé pour les diverses techniques par lesquelles la philosophie védantique se transforme en réalisation. La philosophie du VEDANTA enseigne la présence de la DIVINITE en chaque être. En tant que philosophie universelle, il reste indépendant des races, des nationalités ou des croyances particulières. L'éthique du VEDANTA est basée sur l'unité de toute existence. Si j'injurie quelqu'un, je m'injurie moi-même.

 

DEFINITIONS

 Le "YOGA" consiste à expérimenter l'unité

entre le corps, le mental et l'esprit.

Cette définition est celle de SWAMI SATYANANDA SARAWATI, auquel je me rattache pour enseigner le YOGA. Ces 3 types d'expériences font partie intégrante de l'évolution humaine. 

Le mot "YOGA" vient d'une racine sanscrite "YUG" signifiant "atteler ensemble, joindre, unir". On en donne traditionnellement deux interprétations. Selon la première, le yoga est l'union de l'être individuel (Jivatman) avec le principe suprême (Paramatman). Selon la seconde le yoga est "la coordination des différents éléments du psychisme humain comparés à des chevaux fougueux qui seraient disciplinés et attelés à un char". Les cinq chevaux sont les cinq sens, le char est le corps externe, Arjuna celui qui agit, l'étudiant c'est l'ego. Krishna est le professeur, l'étincelle divine. Et tous ne sont qu'un. Le mot YOGA a aussi le sens de réunir (le joug qui réunit les deux boeufs pour leur faire tirer la charrue), de créer l'unité de l'Etre sur tous les plans. Mais aussi celui de le relier à son essence, à la transcendance.

YOGA peut être donc traduit par UNION. Il s'agit de réunir ce qui est séparé et parfois même en opposition. Réunir, ce n'est pas "attacher", mais plutôt lier, harmoniser, pour qu'il y ait unité.

16mail

Selon SWAMI NIRANJANANANDA SARASWATI, le principal disciple de SWAMI SATYANANDA, "YOGA" peut aussi être traduit par "relation" : relation intime et subtile entre l'individu, le monde et le cosmos. La conscience de cette relation permet le réveil de la créativité, et apporte la plénitude dans toutes les sphères de la vie. (ci-après une photo de Swami Niranjanananda Saraswati et Swami Satyasangananda Saraswati qui m'ont donné respectivement l'Initiation du Mantra et mon nom spirituel. 

Ethymologiquement, HATHA YOGA veut dire union du soleil et de la lune (ha = soleil ; tha = lune ; yoga = union). Ces principes se manifestent sur terre comme les deux astres et se retrouvent dans chaque aspects de l'existence. Chez l'être humain, le soleil et la lune symbolisent respectivement l'énergie vitale (prana shakti) et l'énergie mentale (chitta shakti). Ces énergies duelles circulent dans les NADIS (circuits énergétiques).

Les deux principaux NADIS sont appelés IDA pour l'aspect froid - lunaire et PINGALA pour l'aspect chaud - solaire. Ils correspondent aux deux narines et aux deux hémisphères du cerveau. Le YOGA sera une forme de discipline pour contrôler les fluctuations du mental.

 

BUT DU YOGA :

"Libérer des tensions du physique et du mental pour libérer l'esprit"

Le mot "YOGA" signifiant "UNION" de la conscience individuelle avec la conscience universelle. On ne pratique donc pas le YOGA ! mais des techniques pour parvenir à cet état !

Prenons un exemple simple : un enfant qui apprend à marcher, va tomber régulièrement, et il aura mal à chaque fois. Il aura "la haine" de tomber, comme une colère, n'est-ce pas ! Alors viendra la volonté pour ne plus tomber. Les techniques dans le YOGA c'est cela. On va travailler la volonté, la ferveur (tapas) afin de ne plus tomber.

De plus, le YOGA n'est pas là por développer la joie, le bien-être, car cette joie est toujours présente ! Nous provenons d'ANANDA (la félicité, de part l'union de nos parents) et nous allons retourner à cette ANANDA. Entre les deux, nous sommes dans des états confus. Cette joie est comme une rivière qui coule mais est bloquée par une énorme pierre. Les techniques de  YOGA sont là pour éliminer cette pierre, nos shémas mentaux, nos frustrations, nos blocages tant physiques, mentaux et psychiques, nos refoulements, etc... Alors viendra un jour où cette joie circulera de nouveau !

15 mail

Le YOGA est plus que des pratiques physiques. Il y a différentes formes de YOGA adaptées pour les différents tempéraments.

  • Le JNANA YOGA où l'on purifie l'esprit par la discrimination entre la réalité absolue et le monde phénoménal, jusqu'à discriminer la vérité. Cette forme de yoga est plus pour intellectuels. cela demande des qualités de courage, humilité (se ralier à un Guru). JNANA : la connaissance est "absence de credo", mais cela ne veut pas dire que l'on méprise les croyances. Le véritable est UN. C'est le mental qui fait paraître cet UN en multiple. C'est une démarche de connaissance de soi.
  • Le BHAKTI YOGA où l'on purifie le coeur. On dirige les émotions vers le Suprême en tant que Dieu personnel, à l'aide de symboles, de chants et de musiques. Cette forme de yoga est pour les personnes de type émotionnel. Cela demande les qualités de mémoire, vigilance et dévotion. C'est la voie de la dévotion, reliée à la religion.
  • Le KARMA YOGA où l'on purifie sa nature active en consacrant ses énergies au service désintéressé. Cela s'adapte plus pour les personnes actives. Plus pure sera notre pensée, plus belle sera notre oeuvre. Dans ce monde nous recevons une chose et damin elle aura peut-être disparue. C'est pour cela qu'un esprit de service doit animer notre vie. C'est le vrai yoga selon la BAGAVAD GITA. C'est le travail désintéressé.
  • Le RAJA YOGA ou la science du contrôle entier du corps et du mental par la concentration et la méditation. Cette forme de yoga est pour les personnes psychiques, intuitives.

L'enseignement de SWAMI SATYANANDA est un équilibre des ces 4 formes de YOGA. Le but du yoga n'est pas d'atteindre la bonne santé, cela est un résultat. La but est la concentration en un point. Quand le mental est fixe, l'individu n'est pas affecté par l'environnement. Si on ne discipline pas le corps, il y aura conflit dans le mental. 

 

La science dit qu'on utilise seulement 10% de notre cerveau. Les 9/10 èmes autres ont trait à la capacité psychique. Le but du yoga est de réveiller ces 9/10 èmes. Le yoga permettra :

  • de nettoyer notre mémoire qui obscurcit le présent et voile la réalité.
  • de réunir ce qui est séparé en nous quand nous nous définissons en tant qu'individu.
  • de réveiller notre sensibilité et d'être présent.
  • de nous connaître nous-même, non pas par réflexion mais par expérience, étape incontournable pour être libre.

Selon PATANJALI : "l'arrêt des fluctuations de la conscience, c'est le yoga". Il ne s'agit pas de supprimer les pensées, les sentiments, les désirs, la mémoire, mais de libérer la conscience.

Le yoga équilibrera les deux pôles de notre personnalité (les deux nadis), ces deux polarités d'énergie. Et de cet équilibre jaillira une troisième énergie, la résultante, appelée l'énergie spirituelle (kundalini). Cet éveil entraîne le développement de nos facultés latentes (ces 9/10 èmes) et l'élargissement de la conscience. Cette force étant très puissante, nous devrons préparer correctement notre corps et notre mental pour supporter son éveil.

On utilisera de préférences les ASANAS, exercices sur le corps et le PRANAYAMA, les exercices de respirations non-naturelles afin de laisser notre mental tel qu'il est. "Concentrez-vous sur les fonctions du corps et du prana, le mental s'apaisera."

BUT DU YOGA :

équilibrer les deux cerveaux

Le cerveau droit gouverne la partie gauche du corps et est connecté au nadi principal gauche : IDA. Le cerveau gauche gouverne l'autre partie du corps et est connecté au nadi principal droit : PINGALA. On retrouvera ette dualité dans beaucoup de domaines et qui correspond aux deux pôles HA (lunaire) et THA (solaire) de HATHA YOGA. On peut dire que le HATHA YOGA permettra d'équilibrer ces deux pôles. On les retrouve dans les différents domaines suivants :

Le pôle du cerveau droit est en relation avec :

  • la narine gauche,
  • l'orientation dans l'espace,
  • les perceptions psychiques et extrasensorielles, musicales, créatives, les mathématiques, l'analytique,
  • la tristesse, les émotions négatives,
  • le système nerveux parasympatique,
  • la paix, la tranquillité, le calme,
  • le subjectif,
  • le passif,
  • la nuit,
  • le subconscient,
  • le désir,
  • l'intuition,
  • le froid, la lune, le yin,
  • le féminin,
  • le mental.

Le pôle du cerveau gauche est en relation avec :

  • la narine droite,
  • la joie, la compassion,
  • les émotions positives,
  • le système nerveux sympatique,
  • l'objectivité,
  • le dynamisme,
  • le jour,
  • l'extérieur,
  • la conscience,
  • l'action,
  • la chaud, le soleil, le yang,
  • le masculin,
  • le vital.

L'union des deux permettra ainsi d'obtenir une personnalité équilibrer et aussi d'atteindre le niveau inconscient.

 

 

 

 

SPECIFICITES DU YOGA SATYANANDA

LA TRADITION

 

C'est le yoga rattaché à une tradition. Il faut reconnaître que ce sont les anciens Rishis, sages de l'Inde ancienne, qui ont transmis cette technique. Nous n'avons pas inventé le yoga, nous le transmettons. Une des spécificités du yoga Satyananda est de se relier à cette tradition. Vers les années 1940 SWAMI SHIVANANDA  avait autour de lui une poignée de disciples à Rishikesh. C'est aux fruits qu'on juge de l'arbre ! Et bien ses jeunes disciples, devenus swamis sont aujourd'hui toujours célèbres. L'importance du Guru se mesure à ses disciples. Ils sont devenus "eux-mêmes" oeuvrant dans la direction où leur développement les poussait. Les quatres principaux disciples de Swami Shivananda sont Swami Satchidananda parti au Connecticut, Swami Chidananda à Rishikesh à la divine life society, Vishnou Hridayanansa entre la France et la Hollande et Swami Satyananda à la Bihar School of Yoga à ganga darshan au bord du gange.

 

Le successeur de Swami Satyananda est SWAMI NIRANJANANANDA  fut le Chancelier de la BIHAR YOGA BHARATI, l'Université mondiale de yoga établie dans le complexe de GANGA DARSHAN à Munger / Bihar en Inde. Cette tradition s'occupe des différentes facettes de la personnalité et s'adapte aux préoccupations des sociétés et des hommes de notre temps. S.NIRANJAN donne la définition du yoga : "Le yoga consiste à expériementer l'unité entre la corps, le mental et l'esprit, ces trois types d'expérience faisant partie intégrante de l'évolution humaine."

 

 

UNE LARGE GAMME DE PRATIQUES

Une large gamme de postures et de pranayamas respectent une progression scientifique. Le processus de la mise en place d'une exercice consiste en sa préparation, sa façon de la faire évoluer, la suite à y donner, les contre-indications et la place dans la séance. Le yoga SATYANANDA insiste sur la détente et l'intériorité. L'exemple sur le tapis va pouvoir développer des qualités dans la vie et en particulier avec le Témoin. Les PMA (PAWAN MUKTA ASANAS) vont nous apprendre à observer physiquement, mentalement et à nous accepter.

Ce yoga utilise aussi des techniques subtiles, d'ordre psychophysique, telles les Bandhas et les Mudras. Elles sont enseignées selon des principes méthodiques, en parfaite détente et avec progression. Elles agissent sur les liens du corps et du mental, et certaines agissent sur les connexions entre nos trois cerveaux : le cortex ou cerveau supérieur, le système lymbique siège des réactions émotionnelles et le cerveau reptilien de nos instincts.

LES DIFFERENTS CORPS OU KOSHA

Le yoga SATYANANDA agit sur le corps physique bien sûr et il renforce et réoriente les énergies. Cela correspond à deux corps appelés KOSHA dans le yoga, qui sont le corps physique (Anna maya kosha) et le corps énergétique (Prana Maya Kosha). Par les détentes, les prises de conscience, les équilibres corps/mental, les mises en relation des différentes régions du cerveau, ...il agit sur le mental ou Mano Maya Kosha.

Les méditations tantriques, le Yoga nidra, la mise en place du Drashta ou témoin avec les pratiques d'Antar Mauna et d'Ajapa japa sont des outils d'intériorisation progressive qui amènent à prendre conscience d'un niveau qui dépasse celui du corps et du mental, sans se confronter au mental lui-même. On atteint progressivement le corps psychique ou Vijnana Maya Kosha pour nous amener au corps de félicité ou Ananda Maya Kosha.

Des techniques comme le Nada Yoga ou Yoga du son conduisent directement au corps psychique sans passer par l'intellect, ni le mental.

Les qualités du professeur du Yoga Satyananda permettent à partir d'un exercice simple, une posture par exemple de faire expérimenter ces différents Koshas.

DETENTE ET CONSCIENCE DE SOI

Dès les premières postures le pratiquant va travailler sur son état d'esprit et sur la détente. La conscience du souffle interne est utilisée pour équilibrer énergie et détente et la conscience de soi pour l'observation de ses réactions. Cela devient des outils très pratiques et efficaces dans la vie de tous les jours afin de contrecarrer le stress par exemple et de se mieux connaître objectivement. Des exercices spécifiques ont été mise en place par S.SATYANANDA afin de développer ces 2 consciences et de travailler en même temps sur toutes les articulations du corps (Pawam Muktasan série 1), le système digestif (Pawan Muktasan série 2) et l'énergie (Pawan Muktasan série 3).

ASSOCIATION DES VOIES DU YOGA

Comme nous l'avons vu plus haut, il y a différentes formes de yoga pour différents types de personnalités. Le yoga Satyananda utilise toutes ces formes de yoga. Nous travaillons ainsi sur le corps, la tête et le coeur. Il existe ainsi une pratique détaillée de connaissance de soi : le SWAN qui permet d'utiliser ses forces, ses faiblesses, ses ambitions et ses besoins.

 LES 4 ETAPES DU YOGA SELON S. NIRANJANANANDA

 

Swami NIRANJAN classe la pratique du yoga en 4 étapes afin de le relié à a vie.

  • LA PRATIQUE pour nos besoins personnels : mal de dos, travail du souffle, méditation, etc...C'est l'étape de 90% des pratiquants.
  • LA SADANA ou pratique régulière qui permet de s'harmoniser par la discipline, de gérer son mental et de développer la conscience pour être conscient de ses actions. Très peu de gens arrivent à ce niveau.
  • LE STYLE DE VIE YOGUIQUE utilisé par environ 3% des pratiquants. A ce niveau on commence à utiliser le yoga pour gérer sa vie.
  • LA CULTURE YOGUIQUE est présente quand la conscience yoguique est là. 2% des pratiquants arrivent à ce niveau.

YOGA ET RELIGION

C'est un art de vivre qui va aider aussi bien ceux qui pratiquent une religion que les athées car il nous permet de devenir un être humain faisant naturellement attention aux autres, à l'environnement et nous apporte une connaissance en dehors du corps et du mental, de notre véritable nature ainsi que de la nature des phénomènes.

Tout le monde connait les bienfaits d'une respiration profonde et lente sur le calme qu'elle procure. le Yoga c'est cela : un ensemble de pratiques qui permet de garder un corps sain, un mental apaisé et une conscience éveillée.

Par exemple, la colère est intrinsèquement connectée avec la sécrétion d'adrénaline donc avec les coronaires. Quand une personne est en colère, il y a surexcitation du coeur et la sécrétion d'adrénaline sera équilibrée par la pratique de shashankasana pendant une demi-heure. Cette posture permet aussi d'éliminer les peurs irrationnelles, les frustration et développera l'humilité.

Shashankasana2

L'aide véritable aux autres, les choix justes dans sa vie et son métier viendront naturellement comme les fruits à maturité d'un arbre en bonne santé.

La cravate, le costume, le maquillage, les imitations, les jeux de rôles, les désirs de notoriété, tomberont et feront place au naturel et à l'humain véritables. Car on ne peut pas se forcer à être naturel, à être humain, à être compatissant. C'est la pratique qui nous transformera. S'imposer des règles pour ressembler à quelqu'un de "bien" ne peut que troubler encore plus sa personnalité.

Par une pratique régulière, le bonheur durable pourra faire son apparition car la personne deviendra naturelle avec les qualités humaines et non menée par ses désirs mondains, ses frustrations, ses souvenirs de son passé ou l'imagination de son futur.

Le pratiquant sera sans ego, effectuera les actions spontanément qui viennent à maturité. Quelle différence avec la recherche d'un Dieu ? ou l'union avec une divinité ?

115cadr

Le Yoga devrait être vu comme une science du corps, du mental et du psychisme. L'aspiration du Yoga est le développement des capacités pour devenir conscient, éveillé de notre vie et de nos intéractions de notre vie, avec l'univers visible, notre société, notre monde et aussi avec les dimensions invisibles où l'énergie se manifeste.

On pourra utiliser en yoga une sphère appelée Dieu ou ishta devata, ou même le Guru lui-même afin de poser plus facilement nos capacités intérieures sur un support tangible, concret. Car méditer sur le sans forme est très difficile, alors on peut utiliser des formes du "divin" plus ou moins subtiles en dehors du corps et du mental.

Le Yoga devient le moyen par lequel nous pouvons accroître nos facultés de nos trois composantes de la tête, du coeur et des mains : l'intelligence, les sentiments et émotions, les intéractions avec le monde, notre entourage, nos activités.

Le but du Yoga est de réveiller les qualités inhérentes de la conscience...

Et si nous sommes capables de réveiller ces qualités qui sont latentes à l'intérieur de nous, tous types de réalisations prendront place.

Si nous sommes capables de cultiver les qualités positives, créatives et constructives de la vie, la réalisation de Dieu sera naturelle. Quand nous cultivons les bonnes qualités du mental et de la conscience, nous serons éveillés à la présence d'une nature divine tout le temps. (Swami Niranjan)

Le but est que chaque personne soit bien en elle-même et trouve sa voie parmi les nombreux chemins proposés aujourd'hui. Le Yoga amène à une autre dimension, il peut aider dans sa propre religion et est aussi une voie en lui-même. Chacun découvrira "Dieu" selon son chemin, et Dieu n'est peut-être que la réalisation de sa propre nature !

 

 

QUAND PRATIQUER LE YOGA ?

Selon la bagavad gita, la pratique du yoga commence quand la dépression arrive. A notre époque le yoga est pratiqué dans un premier temps pour le bien être physique et mental avant un bien être spirituel ou un erecherche intérieure.

 

 

LE YOGA EN CHIFFRES

18 millions d'américains pratiquent le yoga (6 millions en 1994) et 50% des américains qui pratiquent le yoga sont chrétiens. 

 

YOGA POSTURAL - YOGA TRADITIONNEL - MEDITATION

Yoga et meditation mai 2015Yoga et meditation mai 2015 (112.1 Ko)

 3mail 1